Nous avons rencontré Maryline Silvestre dirigeante du groupe d'intérim Contact RH. Selon Maryline, la fidélisation des intérimaires passe par l'établissement d'une relation pérenne dans le temps. Quels sont les leviers possibles ? Pourquoi fidéliser ses intérimaires ? Quel avenir pour la fidélisation ? Zoom sur les mesures mises en œuvre par les agences.

Vers quels obstacles se heurtent les agences ?

En France le manque de flexibilité du marché du travail est parfois un frein à l'embauche. Employer un intérimaire est soumis à certaines conditions (remplacement d'un employé absent, accroissement temporaire d'activité...), et en complément des contraintes réglementaires, l'intérim se présente sous la forme d'une relation tripartie qui se doit d'être cohérente.

Quelles sont, selon vous, les principales problématiques liées à la fidélisation des intérimaires ?

Les agences et les intérimaires ne sont pas les seuls acteurs de la fidélisation de ces derniers : le client est également décisionnaire. Pour être plus attractif il doit mettre en place des avantages tels que des paniers repas ou des tickets restaurants. En total transparence, les intérimaires souhaitent obtenir une rémunération à la hauteur de leurs compétences. Mais bien entendu, si nous devons négocier un taux horaire avec notre client ils doivent être en mesure de quantifier leur valeur ajoutée.

Mieux connaitre ses intérimaires

Pour fidéliser les intérimaires il est primordial de se baser sur les aspects cognitifs : mieux les connaitre pour mieux les fidéliser. L'organisation de la base de données et par conséquent des informations relatives à chaque intérimaire, passe par l'obtention d'un ATS.

Nous faisons face à un recul de la gestion administrative au profit de la digitalisation. Par exemple, les outils proposés par Troops sont au cœur de la problématique des agences : Cet outil facilite la gestion administrative et nous permet de dégager du temps sur la partie relationnelle.

Les avantages proposés par les agences

Les intérimaires ne connaissent pas tous les avantages auxquels ils peuvent prétendre. En effet, les services proposés par les FAAST (Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire)*, les offres des comités d'entreprises, les récompenses liées au parrainage de nouveaux collaborateurs ainsi que les CET (Comptes Épargne Temps) sont des mesures qui peuvent être mises en place par les agences.

Pour le moment nous n'avons pas mis en place les CET, nous réfléchissons. Certains intérimaires nous le réclament. Nous préférons mettre en avant d'autres avantages.

Quels sont ces avantages ?

Nous proposons des avantages au cas par cas en fonction de l'actualité des intérimaires (naissances, événements familiaux) sous la forme de chèques cadeaux. Ces avantages sont très bien reçus par les intérimaires. Pendant la crise du covid-19 , nous avons même offert des chèques cadeaux aux salariés qui n'avaient pas travaillé depuis 30 jours.

Qu'en est-il des points de suivis réguliers, représentent-ils des avantages ?

Oui, quand nous rencontrons nos clients sur le terrain nous allons voir nos intérimaires en poste. Le premier mois de mission nous nous rendons automatiquement sur le site, puis nous continuons épisodiquement. L'intérimaire a besoin de sentir que nos agences suivent leur évolution. Nous ne nous contentons pas d'un simple bonjour, nous échangeons longuement avec eux, ce sont des collaborateurs à part entière.

Proposez-vous des programmes de fidélisation ?

Oui absolument. Tous les intérimaires qui ont cumulé plus de 800 heures de missions sont conviés à un entretien individuel avec notre agence. Nous faisons le point sur leurs perceptives d'évolution, leur projet professionnel et surtout nous leur proposons la mise en place de formations spécifiques.

Quels engagements prenez-vous vis-à-vis des intérimaires ?

Notre mission est d'être réactif et de pouvoir les aider. Par exemple, nous versons des acomptes au fil de l'eau et nous payons leurs congés payés tous les mois. Nous voulons être un employeur de proximité et proposer des avantages que d'autres agences ne font pas.

La cooptation, un outil prisé par les intérimaires

Les intérimaires peuvent coopter de nouveaux collaborateurs et gagner des chèques cadeaux. La cooptation, c'est-à-dire la recommandation d'amis, de connaissances ou d’anciens collègues, est un outil de fidélisation très prisé par les intérimaires et par les agences d'intérim.

Nous avons constaté que les candidats cooptés étaient de bons éléments. D'ailleurs les intérimaires qui cooptent ne sont pas forcément ceux qui sont en mission permanente. Nous avons beaucoup de salariés friands de la cooptation alors qu'ils ne sont en mission que depuis 3 semaines. Si le coopté décroche une mission, l'intérimaire l'ayant recommandé reçoit un chèque cadeau de 300 euros.

Comment pouvez-vous mesurer la fidélité des intérimaires vis-à-vis de vos agences ?

Les bonnes relations avec les intérimaires sont difficiles à mesurer, mais la cooptation est un bel exemple de confiance. S'ils cooptent leurs amis ou collègues, c'est aussi parce qu'ils sont satisfaits de l'agence et reconnaissant envers nous.

Mettez-vous en place des CDI intérimaires ?

Bien entendu, les CDI intérimaires font partis de nos outils de fidélisation et ils sont très appréciés. Nous avons des CDI intérimaires sur des fonctions très techniques ou de manœuvre. Ces contrats assurent à l'intérimaire une continuité dans leurs missions.

Les intérimaires parlent de leur métier

Les intérimaires ont besoin d'être valorisé au sein de leurs fonctions. Certaines agences mettent en place des actions de gamification (chatbots, escape games, battle code, jeux vidéo...) pour challenger les collaborateurs ou les motiver dans le cadre de leur recrutement. D'autres agences souhaitent mettre leurs collaborateurs intérimaires au centre de l'attention. C'est le cas de Contact RH.

Nous savons que nous avons un gros travail à effectuer sur la valorisation des métiers des intérimaires. Il y a quelque temps nous avons mis en place une animation sur le thème de « J'aime mon métier ». Une action de communication interviewant nos intérimaires, relayée sur notre site internet et partagée en masse sur les réseaux sociaux ».
Métier de Manoeuvre TP
[1 Mois 1 Secteur] CONTACT RH, vous présente la dernière affiche de la campagne “1 Mois 1 Secteur” qui porte sur le secteur BTP. Nous mettons à...

Fidéliser ses intérimaires : un outil de compétitivité indéniable

Les missions de travail des intérimaires sont très dépendantes de la conjoncture économique. Après la crise économique, les intérimaires sont les premiers sollicités. Les agences qui auront réussi à créer un réel sentiment d'appartenance pourront appréhender la sortie de crise avec plus de facilités.

Par ailleurs, le marché du monde du travail temporaire en France est très concurrentiel, les agences doivent sans cesse renouveler d'efforts pour fidéliser leurs intérimaires. Maryline nous a expliqué que « les relations doivent être fondées sur la confiance et l'appartenance ». Les intérimaires veulent percevoir que les agences font de réels efforts pour les aider à sécuriser leur parcours professionnel. Mais qu'en est-il de l'avenir des relations agence - intérimaires ?

Les métiers en agence temporaire pour l'emploi vont beaucoup évoluer ces prochaines années. Tout d'abord avec la crise du covid-19 nous avons réalisé que nous pouvions travailler à distance et mieux communiquer avec nos salariés. Nous devenons plus flexibles pour les intérimaires et toutes les situations deviennent plus facilement gérables. Le temps où les intérimaires faisaient la queue à l'agence pour déposer leur CV est révolu. Nous allons évoluer vers des missions de conseil et d'accompagnement du parcours de l'intérimaire à long terme.

En effet, grâce aux outils de numérisation (tels que les possibilités de visio-conférence), la partie relationnelle et la communication deviennent le centre des attentions des agences. Celles-ci peuvent désormais se concentrer sur l'offre de formations, le conseil, la proposition de métiers émergents et la mise en avant de nouvelles compétences.

* Le FAAST permet de faciliter l'accès au logement (crédit, caution,…), facilite la vie quotidienne et de la vie professionnelle (garde d’enfants, mutuelle, mobilité, location de véhicules à des tarifs préférentiels, formation) et aide aux démarches administratives.